L’intelligence artificielle dans la cuisine du futur

Intelligence artificielle dans Home Connect
Faites défiler vers le bas

Nos foyers sont de plus en plus numériques. Les appareils intelligents s’installent chez nous et font les tâches à notre place dans de nombreuses pièces de la maison. Toutefois, des questions subsistent sur les foyers intelligents et connectés. Nous avons échangé avec Hoang Richter, Chef de projet pour l’intelligence artificielle et responsable des fours Série 8 à intelligence artificielle de Bosch.

Comment définissez-vous l’« intelligence artificielle (IA) » ?

Il est impossible d’y répondre en une phrase, car la notion d’« intelligence artificielle » est très vaste. En règle générale, il s’agit de reproduire le processus décisionnel que les êtres humains possèdent grâce à leur intelligence. Cela peut commencer par de simples systèmes de contrôle, p. ex. lorsqu’un personnage de jeu vidéo trouve son chemin d’un point A à un point B, et s’étendre à des algorithmes très complexes pour la mobilité autonome ou le calcul de combustible pour les fusées.

Pourquoi avons-nous besoin de l’intelligence artificielle chez nous ?

L’intelligence artificielle nous simplifie les tâches ménagères pénibles. Prenons l’exemple des aspirateurs-robots ou des tondeuses-robots, qui travaillent chez nous ou dans notre jardin quand nous en avons besoin. Cela signifie que nous n’avons plus besoin d’aspirer ou de tondre nous-même, mais simplement de réaliser de petites tâches que le robot n’est pas encore capable de faire. Les tâches fastidieuses et répétitives nous sont épargnées, de sorte que nous puissions nous concentrer sur les choses importantes de la vie. Actuellement, l’accent est mis sur le confort. Plus les systèmes s’améliorent, plus ils aident l’utilisateur. Mais nous n’en sommes pas encore au stade où les appareils pensent pour nous.

Quel est l’idée sous-jacente du nouveau four Série 8 à intelligence artificielle de Bosch ?

L’idée sous-jacente est d’aider les clients à cuisiner. Imaginez que vous ne sachiez absolument pas comment faire cuire un gâteau, mais que vous souhaitez tout de même tester une délicieuse recette. Vous mélangez la pâte et la placez dans notre four, appuyez sur le bouton démarrer et, à partir de là, le processus de cuisson est entièrement automatique. Le four mesure en continu l’état du gâteau et le temps de cuisson restant. Cette étape est importante, car il existe de nombreux paramètres dans les recettes et les préparations. Par exemple, si vous avez une vieille recette, comme le « super gâteau » de mamie, cette recette a certainement été écrite pour un équipement de cuisine totalement différent, avec d’anciens modèles. De nos jours, les fours sont des appareils techniques à hautes performances, dotés d’une bien meilleure étanchéité, ce qui signifie que les températures et temps de cuisson du passé ne sont peut-être plus appropriés, mais si vous n’êtes pas professionnel, vous n’avez aucun moyen de le savoir ! La pâtisserie pourrait vous décourager si le gâteau fini n’est pas bon ou s’il est moelleux à l’intérieur et brûlé à l’extérieur. La prévision de la durée vous aide à parfaire vos talents en cuisine tout en réduisant vos préoccupations. Il n’est plus nécessaire de procéder au test du couteau ni d’ouvrir constamment la porte du four pour voir si le gâteau est prêt. En fait, tout est question de rendre la cuisine et la pâtisserie simples et amusantes pour l’utilisateur. Si nous pouvons aider les individus à y parvenir, alors notre mission est accomplie.

Nouveau four Série 8 à intelligence artificielle de Bosch

Comment cela fonctionne, techniquement ?

Le four est équipé de nombreux capteurs. Différents capteurs sont utilisés selon ce qui est en cours de cuisson, par exemple de la pâte ou de la viande. Ils mesurent des paramètres tels que la température intérieure, l’humidité, la chaleur ou la circulation de l’air. Ces capteurs sont reliés à un système d’apprentissage automatique, c’est-à-dire un réseau neuronal qui a appris à reconnaître certaines séquences à partir de ces données et à faire des prévisions intelligentes, notamment sur la durée de cuisson.

Le four est-il capable d’apprendre ? Devient-il plus intelligent dans le temps ? Si oui, comment cela fonctionne-t-il ?

Oui, le four est capable d’apprendre, mais à l’heure actuelle uniquement en matière de prévisions. Nous œuvrons constamment à un développement ultérieur. En principe, toute personne qui utilise le four aide à optimiser les prévisions. Nous prenons les données collectées, les analysons et nos machines du centre de données les apprennent de manière continue. Le client ne remarquera pas de grands changements, mis à part que le four est devenu plus précis lorsqu’il cuisinera de nouveau le même plat. Nous apprenons aussi lorsque vous, l’utilisateur, préparez quelque chose de très spécial. C’est de cette manière que nous élargissons constamment ce réseau neuronal.

Avec ce four, est-il encore possible de rater un plat ?

La technologie de capteurs est déjà en phase de développement, par conséquent rien ne devrait mal tourner. Le four a fait l’objet de nombreux essais et a été essayé et testé encore et encore. Une grande équipe est derrière ce projet et nous sommes fiers du capteur de cuisson. Bien sûr, quelque chose peut toujours se produire, je ne veux pas l’exclure. Dans tous les cas, nous sommes heureux de proposer des améliorations.

Nouveau four Série 8 à intelligence artificielle de Bosch - panneau de commande

Nos appareils de cuisine seront-ils un jour plus intelligents que nous ?

C’est une question intéressante. La première contre-question à se poser serait : que signifie « plus intelligents que nous » ? Si vous me dites que vous n’êtes pas capable de faire cuire un gâteau et qu’un four le fait pour vous, est-il déjà plus intelligent que vous ? À mon avis, c’est une question philosophique. En tant qu’êtres humains, je dirais que nous sommes des « animaux-outils ». Nous sommes des êtres intelligents, qui ont appris à devenir meilleurs avec des outils. Une voiture, par exemple, n’est rien de plus qu’un outil, une extension de nos pieds. Ou prenons l’exemple d’Internet, qui peut être une extension de notre cerveau, si l’on peut dire. Il en est de même avec l’intelligence artificielle. C’est un outil qui nous aide.

Serez-vous toujours capable de mettre le holà ?

Oui, à moins d’un changement culturel. Mais pour le moment, il est important que les gens comprennent qu’ils sont aux commandes. On n’assistera pas, du moins dans un avenir proche, à des situations où ils ne seraient pas en mesure de faire un réglage par eux-mêmes, par exemple sur leur four. En alternative, ils peuvent aussi contrôler leur four manuellement et régler la température, le temps, etc., eux-mêmes. C’est une bonne chose, car l’intelligence artificielle nous aide, mais ne doit pas prendre les commandes dans tous les domaines. Il y aura toujours des personnes, notamment en cuisine, qui auront leur propre avis sur un plat. Si je cuisine bien, alors je sais exactement ce que je dois faire moi-même. Dans ce cas, je souhaite un appareil qui m’aide uniquement dans la mesure où je souhaite l’utiliser.

Quelles sont les limites de l’IA ? Y a-t-il des pièces dans la maison qui ne seront jamais concernées par l’intelligence artificielle ou l’IA sera-t-elle utilisée partout à un moment donné ?

J’aimerais avant tout déterminer s’il existe encore des pièces non concernées par l’IA. De nos jours, il n’est même plus nécessaire d’éteindre les lumières manuellement, nous pouvons utiliser des assistants vocaux. Tout devient intelligent, et cela nous aide dans nos tâches au quotidien. L’IA peut être limitée dans des lieux où les données sensibles sont concernées. Les appareils électroménagers sont moins problématiques que la conduite autonome, par exemple, où les processus automatisés impliquent des questions éthiques bien plus importantes, telles que les situations accidentelles impliquent aussi des vies humaines.

Interview intelligence artificielle Home Connect

Les consommateurs sont-ils encore sceptiques au sujet des nouvelles technologies ?

Résolument, oui. Selon une étude récemment publiée, l’acceptation de l’intelligence artificielle en Allemagne était de seulement 14 % en 2018. Toutefois, principalement grâce au coronavirus, l’acceptation est récemment passée 56 %, et à 54 % à l’échelle internationale. En situation de crise, les personnes sont contraintes d’utiliser davantage le numérique, et cette tendance augmente. Cela montre à quel point les choses peuvent rapidement évoluer et à quelle vitesse l’acceptation peut augmenter.

Quelle est la vision de la cuisine du futur ?

La cuisine du futur devrait supprimer de plus en plus de pression issue de la vie quotidienne en utilisant l’intelligence artificielle pour réduire ou faciliter les tâches. J’aimerais personnellement que la cuisine permette aux individus de s’amuser à cuisiner, à essayer de nouvelles choses et à manger sainement. Elle est utile si elle vous aide, comme un bon chef qui se tient à vos côtés et s’assure que tout se déroule bien.

Pouvez-vous imaginer une situation où on n’aurait même plus besoin d’entrer dans la cuisine pour cuisiner, et où la cuisine ferait tout, toute seule ?

C’est tout à fait concevable. Sommes-nous prêts ? Non, pas encore. Mais, bien sûr, c’est une pensée visionnaire. Prenez des photos du XIXe siècle ou du début du XXe siècle qui montrent comment les personnes imaginaient les moyens de locomotion 100 ans plus tard. Les individus imaginaient voler dans les airs, par exemple avec de vieux vélos motorisés. Le monde est quelque peu différent aujourd’hui, mais nous volons dans les airs, dans des avions que nous ne devons pas actionner nous-mêmes. Par conséquent, il existera certainement un jour une cuisine autonome. Il sera intéressant de voir à quoi elle ressemble.

Icône de téléchargement de l'appli Home Connect
Téléchargement de l'application

Tout l'univers de Home Connect sur votre smartphone et votre tablette.

Icône FAQ Home Connect
FAQ

Vous trouverez ici les réponses aux questions fréquemment posées.

Icône du Service après-vente Home Connect
Service

Contactez-nous. Nous sommes là pour vous.

Icône Partenaire de Home Connect
Devenir un partenaire

Créez de bonnes connexions avec Home Connect.